Comment guérir de l’offense – 2è partie

Vache avec mouches

Comment guérir de l’offense – 2è partie

II Rois 1 : 2 Le nom Baal-Zebub signifie « Seigneur des mouches ». Ce nom est appliqué à Satan, le prince, ou chef, des démons.

Les mouches viennent facilement sur les plaies. Surtout les plaies que nous avons traînées à traiter. Les mouches représentent les mauvais esprits qui se repaissent des blessures que nous nous infligeons. Elles prospèrent avec l’offense, la colère, la haine, et le non pardon.

Voyez les vaches en plein été, les mouches sont partout. Impossible pour ces vaches de les chasser. Qu’elles remuent la tête, ou brassent l’air avec leur queue, elles reviennent toujours.

Nous ne pouvons pas chasser l’offense en secouant la tête !

Reconnaître les offenses, même si j’étais dans mon droit, me repentir de ce que cela a produit en moi et pardonner sont les clés pour être guéri, libéré des mouches et stopper ainsi l’infection dans une église. Ces mouches prolifèrent avec l’offense,  alors des rejetons apparaissent ici où là et détruisant le corps.

Jacques 3 : 11 dit « par la même bouche on ne peut pas faire sortir l’eau douce et l’eau amère. »

Toute amertume non traitée, polluera et bloquera la rivière de vie qui jaillit de votre sein. Soit c’est de l’eau amère qui sort de votre bouche soit c’est de l’eau douce. L’eau douce guérit, bénit, délivre, fait du bien. L’eau amère peut bloquer un réveil naissant.

A vous de répondre à cette question de Jacques : « De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi. La source fait-elle jaillir par la même ouverture l’eau douce et l’eau amère? »

 1 Jean 3dit « ne pas aimer son frère c’est être meurtrier ».

C’est pour dire la gravité du fait de colporter de mauvaises choses sur nos frères et de demeurer dans l’offense. Pourquoi ? Parce que l’amour supporte tout, pardonne tout, excuse tout.

Les aigles doivent prendre leur envol. Y arriveront-ils avec des tas de mouches sur le dos et des plaies à vif ? Une armée pour le réveil doit posséder la porte de ses ennemis. Arrivera –t-elle à franchir la porte avec le poids de l’offense sur son dos ?

John Bevere dit dans son livre L’offense l’arme cachée de Satan:

La plupart de ceux qui sont piégés ne s’en rendent même pas compte. Mais tout le monde doit prendre conscience de ce piège, parce que Jésus a dit : «  Il est impossible qu’il n’arrive pas des occasions de chute » (Luc 17:1). La question n’est pas de savoir si vous allez tomber sous cette arme de Satan, mais comment vous allez réagir… Ne laissez pas l’erreur ou le péché d’un autre affecter votre relation avec Dieu ! Il est de la responsabilité du croyant de ne pas se poser en victime mais de se libérer de ce sentiment d’offense.

Didier

(message lors du culte, 6 mai 2018)

Ce message comprend trois parties.  Voir ici pour la 3è partie (message d’Esther)

Photo Credit: ohlovelylies Flickr via Compfight cc

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.