Coupe du monde 2018 – une démonstration collective

Sur le podium

Coupe du monde 2018 – une démonstration collective

La coupe du monde 2018 m’a enseigné sur les clés qui donnent le succès à une équipe. J’ai repris ce qu’unanimement la presse disait. On y trouve des extraits, qui pourraient être sortis de la bouche de l’apôtre Paul lorsqu’il exhorte le corps de christ à ne faire qu’un pour atteindre le but.
Didier Deschamps, l’entraineur, a imposé à l’équipe de France un esprit de groupe, un sens du collectif au détriment des individualités.
Donc pas de stars individualistes, mais un bataillon de jeunes joueurs déterminés, obéissant à ses choix stratégiques. Les égos surdimensionnés ont été écartés. Il y avait une totale adhésion à son projet et il avait la confiance de ce bataillon.
D. Deschamps pratiquait beaucoup l’écoute, connaissait chacun, était proche de chacun, mais n’hésitait à trancher pour garder le cap. Ce faisant, il les a rendus fiers d’eux-mêmes. Les poussant à se remettre en question pour aller chercher la victoire. Il n’a rien lâché, il y avait de la maitrise, de la patience pour chercher plus haut après chaque bataille.
Dans cette équipe, la joie régnait, l’enthousiasme et pas mal de rigolades. Cohésion et amitié étaient vraiment présentes dans ce groupe.
Les joueurs ont tout fait ensemble. Aussi bien sur le terrain qu’en dehors (dans les temps de détente). Ils devaient parler collectivement, avoir un même langage. Ils devaient communiquer positivement sur leur équipe, et donner une image positive de l’équipe nationale. Rarement ils auront tant insisté sur leur fierté d’être français ! (Honneur, reconnaissance)
« En 2010, la coupe du monde en Afrique du Sud avait été un fiasco. Il y avait eu un conflit de personnes, une grève même des joueurs, une division entre leader et joueurs.
« Cette grève, symbolisée par l’image du bus dont les joueurs refusent de descendre, constitue alors une situation inédite et aggrave considérablement la situation des Bleus en Afrique du Sud. La défaite finale face aux Sud-Africainslors du troisième et dernier match provoque l’élimination déjà imminente de la France et achève le fiasco.
Les événements sont vivement relayés dans les médias françaiset internationaux, et occupent une grande partie de l’espace médiatique durant l’été 2010. En effet, cette crise et les événements relatés en Afrique du Sud provoquent un large scandale dans l’opinion publique et dans la presse, dont l’ampleur est telle que le président de la République Nicolas Sarkozydécide d’intervenir par l’intermédiaire de ses ministres, la ministre des Sports Roselyne Bachelot et la secrétaire d’État Rama Yade. L’affaire remonte même jusqu’à l’Assemblée Nationale. Cette crise a de nombreuses conséquences avec un vaste changement à la Fédération et des sanctions sportives et financières à l’encontre de plusieurs joueurs. De manière plus générale, ce fiasco contribue à une perte de réputation massive de l’équipe de France et du football français à l’étranger »Tiré de Wikipédia
Au contraire, quelqu’un a écrit à propos de l’équipe de 2018 que la somme de ce qu’était capable de faire techniquement chaque joueur de l’équipe de France était supérieure à ce que l’équipe était capable de faire collectivement. Mais ce qui avait été choisi c’était de mettre en avant le sens du collectif et pas les individualités. Du coup, le jeu français n’était pas particulièrement beau mais stratégique, ultra défensif, adapté aux adversaires, souvent fulgurant dans les contres et entièrement soumis à un objectif : Gagner

Nous aussi nous avons un match à jouer !

Epée, vous êtes l’équipe choisie par le Seigneur !
Il veut nous envoyer un ballon !
Ce ballon, c’est toute la bénédiction que le Seigneur a pour Epée, et pour chacun ici. C’est une mission pour détruire les œuvres du diable ! Ce sont des œuvres incroyables prêtes pour les accomplir ! C’est un accroissement, un réveil, une onction pour notre église locale
Désirons ardemment jouer cette partie !
Il me semble entendre le Seigneur dire :
« Je vais siffler le coup d’envoi pour quelque chose de nouveau dans cette église. Ça sera ma partie, ce seront mes œuvres, ce sera mon onction sur vous, sur chacun de vous. Tout ce que je vous demande c’est de venir au centre du terrain. Je vais vous envoyer un ballon, ce sera un ballon de feu et de puissance. Vous allez jouer ma partie. J’attends que vous veniez tous au centre. Ne restez pas en arrière à regarder, venez ensemble. Ne restez pas à l’écart de ce que je m’apprête à faire avec cette église. Cherchez à saisir ce que je m’apprête à vous envoyer !  Laissez-moi vous assembler solidement, vous coordonner, vous unir. Je vais rassembler les forces de chacun et cette église connaîtra un accroissement. Laissez-moi faire, laissez-vous faire. N’essayez pas de la faire »

Éphésiens 4

« C’est de Lui que tout le corps solidement assemblé et bien coordonné tire un accroissement, selon la force qui convient à chaque partie »
Ma traduction « C’est de Lui que toute l’équipe bien soudée et bien motivée marque des buts »

Qu’est-ce qui a fait le succès de cette équipe de France ?

  • Un sens du collectif au détriment des individualités
  • Une adhésion aux choix et à la vision de l’entraineur
  • Un bataillon avec la volonté de vaincre
  • Une volonté de chercher toujours plus haut
  • Beaucoup de Joie et d’enthousiasme
  • Une cohésion du groupe et de l’unité
  • Des temps de détente ensemble
  • Un même langage
  • Le fait de parler positivement de leur équipe
  • La fierté d’être français
  • Un sens de l’honneur
  • Qu’est-ce qui peut nous mettre en touche, où peu à peu sur le côté ?

  • La touche c’est la zone qui se trouve hors des limites latérales du terrain, celle où l’on n’a plus le droit de jouer. Les bancs de touche sont ceux où sont assis les joueurs exclus ou en attente de rentrer sur le terrain.Être mis sur la touche, c’est donc être exclu de la partie, ne plus avoir le droit d’y participer.
  • L’offense
  • Le non pardon
  • Ne plus comprendre son église
  • La fatigue
  • L’usure
  • Ne plus voir le but
  • Soucis de la vie
  • La maladie
  • Mauvaises priorités
  • Etc
Il y a une invitation à reprendre sa place pour jouer la partie, le Seigneur a besoin de toi, il veut te renouveler. Peut-être sommes-nous dans les temps additionnels, dans des prolongations pour permettre que toute l’épouse se lève. Les temps sont courts, nous le savons. Quoi que soit ce qui nous a amené sur la touche, l’Esprit de Dieu est puissant pour nous ramener au cœur de l’action pour jouer le match de la fin des temps avec Jésus !

Esaïe 40

« Mais ceux qui s’attendent à l’Éternel prennent de nouvelles forces; les ailes leur reviennent comme aux aigles; ils courront; et ne se fatigueront point; ils marcheront et ne se lasseront point » (Martin)
C’est possible d’être sans cesse renouvelé et ne pas s’épuiser, se décourager, se lasser.
Renouvelle :vient de « Chalaph » – Généralement traduit par :
Passer, aller au loin, passer à travers, changer, s’avancer, changer en mieux, transpercer, aller, repousser, rajeunir, pénétrer, remplacer, s’avancer, ranimer, forces, vigueur, courage, jeunesse, hauteur, vision, ressources !
Il multiplie les ressources (Segond 21)…ils s’envolent comme les aigles !
Il remplit de vigueur = efforts avec succès !
Il donne de l’énergie !
Épée compte, attends-toi, espère…viens au centre du terrain et reçois un ballon de feu
Allez la France !!
Didier
Dimanche 2 septembre 2018
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.